Image default
Santé

Anatomie de l’épaule droit et gauche, bras et coiffe des rotateurs

L’épaule est composée de 3 os : l’omoplate, la clavicule et l’humérus qui relient le bras au thorax et permettent de faire des mouvements sur tous les plans.

L’omoplate

Cet os est très complexe et c’est une zone de départ et d’insertion de nombreux muscles qui bougent et stabilisent l’épaule.

L’omoplate est un os plat et triangulaire qui se trouve sur la surface dorsale du thorax : elle s’étend de la deuxième à la septième côte et est inclinée en avant d’un angle de 30°.

L’omoplate est entourée par 17 muscles qui fournissent le contrôle et la stabilisation contre la paroi thoracique (cage thoracique). Cette articulation est appelée « scapulo-thoracique », même si techniquement ce n’est pas une réelle articulation. L’omoplate présente une fosse peu profonde sur son côté latéral appelée glène, dans laquelle la tête de l’humérus s’adapte pour former l’articulation gléno-humérale.

Surface postérieure
La surface postérieure de l’omoplate est tournée vers l’extérieur. C’est une zone d’insertion de la plupart des muscles rotateurs de l’épaule.

  1. Épine -la partie la plus proéminente de l’omoplate postérieure. Elle traverse transversalement l’omoplate et divise la surface en deux.
  2. Fosse sous-épineuse – la zone au-dessous de l’épine de l’omoplate, elle a une forme convexe. Le muscle sous-épineux part de cette zone.
  3. Fosse sus-épineuse – la portion au-dessus de l’épine de l’omoplate, elle est beaucoup plus petite que la fosse sous-épineuse et elle a une forme plus convexe.
    Le muscle supra-épineux part de cette zone.
  4. Acromion – la projection de l’épine dorsale qui se trouve au-dessus de l’articulation gléno-humérale et s’articule avec la clavicule.

Surface costale
La face antérieure de l’omoplate est définie ‘costale’ car c’est le côté tourné vers la cage thoracique. Ce côté de l’omoplate est relativement insignifiant, il a une dépression concave sur la plupart de sa surface appelée fosse sous-scapulaire. Le muscle sous-scapulaire est un muscle rotateur qui naît de la face costale de l’omoplate. Le processus coracoïde part de la surface supérieure et latérale de l’omoplate. C’est une projection osseuse similaire à un crochet qui se trouve juste sous la clavicule.

La clavicule

La clavicule est un os en forme de S et c’est le lien principal entre le bras et le reste du squelette axial, en particulier du sternum. La clavicule est aussi une importante zone pour les insertions musculaires. La clavicule rencontre l’omoplate dans la partie postérieure de l’épaule où elle se lie au processus acromial, en formant l’articulation « acromio-claviculaire ». 

L’humérus

L’humérus est l’os du bras. La tête de l’humérus a une forme sphérique et s’insère dans la fosse glénoïde de l’omoplate pour former l’articulation de l’épaule.
L’extrémité proximale (près du buste) est constituée de la tête, du col anatomique, du tubercule majeur et mineur. Les tubercules sont divisés par une rainure inter-tuberculaire.

  1. La tête est presque hémisphérique.
  2. Le col anatomique part de la partie inférieure de la tête, le tubercule majeur se trouve dans la partie latérale, au de-là de l’acromion.
  3. Le tubercule majeur est couvert par le muscle deltoïde qui donne une forme arrondie à l’épaule.
  4. Le tubercule mineur est dans la partie antérieure.

La fosse entre les deux tubercules (majeur et mineur) contient le tendon du chef long du biceps.

Articulations de l’épaule

L’épaule est une articulation avec une grande amplitude de mouvement qui permet de réaliser différentes activités dans la vie quotidienne. Il y a trois articulations principales de la ceinture scapulaire, ce sont les suivantes :

  • Gléno-humérale ;
  • Acromio-claviculaire ;
  • Sterno-claviculaire.

Une autre articulation très importante à considérer pour les mouvements de l’épaule est celle scapulo-thoracique.

L’articulation gléno-humérale
L’articulation gléno-humérale est un point de jonction sphérique qui permet une grande partie du mouvement dans la ceinture scapulaire.
La tête de l’humérus s’articule avec la fosse glénoïde de l’omoplate. La tête est plus grande que la fosse qui est toute attachée à la surface humérale. La fosse glénoïde augmente sa surface d’appui avec la tête humérale grâce à la lèvre glénoïdale, un anneau de cartilage fibreux. Les deux surfaces articulaires sont recouvertes par du cartilage qui protège les os.

L’articulation acromio-claviculaire
L’articulation acromio-claviculaire est composée par l’extrémité latérale de la clavicule et la face médiale de l’acromion antérieur. Cette articulation est importante pour la transmission des forces du membre supérieur au squelette axial. La mobilité de l’articulation acromio-claviculaire est très réduite à cause de ses ligaments de soutien. Le ligament acromio-claviculaire est composé par de forts ligaments supérieurs et inférieurs, en plus de faibles ligaments antérieurs et postérieurs et il limite le mouvement de la clavicule sur l’acromion.

Le ligament coraco-claviculaire est composé par les ligaments conoïde et trapézoïde. Ceci forme une forte bande pour empêcher le mouvement vertical.

Related posts

Comment devenir naturopathe ? Quelle formation réaliser ?

Tamby

Opération myopie, quel est le bon moment pour le faire ?

administrateur

Traitement pour la tendinite d’achille et exercice de rééducation

Irene