Image default
Santé

Irritations intimes, causes et remèdes, externes, démangeaison, crème

Les irritations intimes et les démangeaisons vaginales sont des troubles désagréables qui affectent toutes les femmes.

Il est important de déterminer la cause spécifique de l’irritation, parce que le traitement réussit uniquement si on supprime la source du problème.

Parmi les causes de la sensation de brûlure vaginale il y a :

Les irritations intimes ne sont pas un symptôme de grossesse.

Les causes générales des brûlures vaginales

Les infections sexuellement transmissibles, par exemple :

• La chlamydia ;
• L’herpès génital ;
• Les condylomes génitaux ;
• La trichomonase ;
• La gonorrhée. Ils peuvent provoquer des démangeaisons vaginales, une irritation et d’autres symptômes. Pour les mycoses vaginales, le médecin peut prescrire le travocort (valerate de diflucortolone et du nitrate d’isoconazole)

    1. Le muguet vaginal : c’est une infection à levures, également connue sous le nom de candidose vaginale.
    2. La grossesse, les rapports sexuels, les antibiotiques et un système immunitaire affaibli peuvent prédisposer les femmes à l’infection à candidose vaginale.
    3. La ménopause. La baisse de la production d’œstrogènes qui se produit au cours de la ménopause peut provoquer de l’amincissement et de la sécheresse vaginale. Cela peut provoquer des démangeaisons et une irritation.
      L’amincissement des parois vaginales est aussi un problème pour certaines femmes qui allaitent.
    4. Les substances irritantes. Certains produits chimiques peuvent irriter la vulve et le vagin, comme :
      • Les crèmes,
      • Les préservatifs,
      • Les mousses contraceptives,
      • Les lessives,
      • Les savons,
      • Le papier hygiénique parfumé,
      • Les assouplissants.

Le lichen scléreux

C’est une maladie rare qui provoque la formation de taches blanches sur la peau, notamment autour de la vulve. Les taches peuvent laisser des cicatrices permanentes dans la région vaginale. Les femmes après la ménopause ont plus de chances de développer cette maladie.

La cystite et la cystite interstitielle

La cystite interstitielle est une inflammation de la vessie chronique qui provoque :

  • Des douleurs pelviennes,
  • Une miction fréquente,
  • L’urgence d’uriner.

Parmi les symptômes de la cystite il y a :

  • La sensation de brûlure vaginale,
  • La douleur pendant les rapports sexuels.

Le traitement pour la cystite comprend des antibiotiques, par exemple le Monuril granulés.

La césarienne

Après avoir accouché par césarienne, on peut avoir une sensation d’irritation intime (dans la région de la cicatrice) même pendant plusieurs mois.
Il faut masser la cicatrice et on peut appliquer des crèmes ou des gels recommandés par le gynécologue.

La vaginite non infectieuse

Les médecins du centre médical de l’Université de Maryland définissent la vaginite non infectieuse comme un type d’irritation vaginale qui n’est pas causé par une infection bactérienne ou virale.
De nombreuses causes de vaginite non infectieuse sont liées à une irritation due à :

  • Des médicaments,
  • des substances chimiques contenues dans les savons et dans d’autres produits d’hygiène corporelle.

La vaginite atrophique est causée par une diminution des hormones qui accompagne :

  • L’enlèvement des ovaires,
  • La ménopause,
  • La radiothérapie.

Les deux formes de vaginite non infectieuse peuvent provoquer une sensation de brûlure et d’autres symptômes.

La sensation de brûlure vaginale chez les petites filles

Une petite fille peut avoir une sensation de brûlure vaginale. La vaginite bactérienne est plus fréquente chez les filles âgées de deux à quatre ans.
Cela se produit lorsque les bactéries se déplacent de la peau à l’intérieur du vagin provoquant :

  • Une irritation,
  • Une inflammation.

Une bonne hygiène peut prévenir la vaginose bactérienne. Les mères devraient enseigner à leurs filles comment se laver correctement.

Les démangeaisons vaginales sont extrêmement fréquentes chez les petites filles. Une petite fille affectée par la vulvo-vaginite gratte la zone vaginale ou se plaint de douleur ou de sensation de brûlure lors de la miction.

Avant la puberté, la peau autour de la zone vaginale peut être très sensible, devenir rouge et enflammée en raison de différentes substances irritantes.

L’un des plus fréquents est le savon, le gel douche ou le shampoing.

Beaucoup de petits enfants prennent leur bain en faisant des bulles et les parents oublient de les rincer correctement après qu’ils se soient assis et aient joué avec la mousse.

Related posts

Quelles sont les différentes manières d’embellir ses dents ?

administrateur

Douleur sur le côté de l’épaule et au bras, la nuit, tendinite

Irene

Cancer de la prostate : causes et soins

Odile