Image default
Santé

Quelques astuces pour stimuler la croissance des cheveux

Quelques astuces pour stimuler la croissance des cheveux
Notez cet article

Le cheveu caucasien pousse d’un centimètre par mois, une allure modérée qu’il est tout à fait possible de stimuler selon l’avis de nombreux spécialistes. Les « méthodes de grand-mère » n’ont jamais failli à leur réputation chez les personnes qui continuent d’en constater les bienfaits. Mais le recours aux compléments alimentaires peut également favoriser la croissance du cheveu.

Le massage du cuir chevelu, réellement efficace ?

Cette technique est partagée par un grand nombre de coiffeurs professionnels qui en usent d’ailleurs avant pendant et après chaque shampoing. Certains spécialistes suggèrent le massage du cuir chevelu pendant la phase du masque pour favoriser la pénétration des actifs du produit dans la fibre capillaire. Le massage crânien doit être tonique pour activer la microcirculation sanguine au niveau des follicules pileux. On masse cependant avec le bout des doigts en réalisant des mouvements circulaires. On écarte bien ses doigts en position de l’araignée de chaque côté de la nuque en appuyant assez fortement pendant 5 secondes. Chaque massage doit durer 3 minutes tout au plus.

La levure de bière, un ingrédient naturel plébiscité

La levure de bière est connue pour booster la synthèse de la kératine, qui se produit uniquement pendant la phase anagène — ou phase de croissance continue — du cycle capillaire. Il est donc conseillé d’en faire une cure pendant au moins 3 mois pour profiter réellement de ses effets sur le renouvellement cellulaire. La levure de bière apporte également le taux de vitamine B nécessaire à l’organisme pour voir les cheveux pousser plus rapidement. La levure de bière est souvent intégrée dans la composition d’un complément alimentaire anti chute cheveux, sous forme de gélules ou de poudre.

Chassez les mauvaises habitudes

Porter les cheveux attachés tous les jours n’est pas un frein en soi à la croissance du cheveu, à condition que la coiffure soit lâche. Il faut donc éviter les attaches trop serrées au risque de voir les cheveux tomber et se fragiliser à cause de la traction continuelle exercée.

L’utilisation des appareils coiffants thermiques est à limiter autant que possible ou du moins l’appareil doit être réglé à une température modérée.

Le choix de la laque est un point à prendre en compte en matière de produits texturisants. Certaines laques trop chimiques abiment les cheveux et les cassent pour ainsi freiner la pousse. Ce produit qui se démocratise fait l’objet d’une importante controverse. En déposant son film, il enroberait la fibre capillaire pour l’étouffer.

Les cheveux déjà fragilisés ne doivent pas être exposés au calcaire. Ils doivent idéalement être lavés à l’eau douce avec un shampoing à base d’actifs d’origine naturelle, sans produits nocifs comme la silicone et le paraben.

Il faut modérer les colorations et autres manipulations à travers des produits chimiques. Malgré l’utilisation d’un shampoing, d’un après-shampoing ou d’un masque spécial pour cheveux colorés par exemple, la kératine n’en demeure pas moins agressée. Les cheveux peuvent alors tomber à une vitesse folle et en grand nombre. Ils peuvent également s’affiner et ne pas repousser aussi vite que souhaité.

Related posts

Les bonnes habitudes pour bien dormir

Tamby

Technique Hifu : à qui s’adresse-t-elle ?

Tamby

Pourquoi faire une liposuccion ?

Odile